Parfois considérées comme de simples moments de détente lors des séminaires, les animations -qu’elles se présentent sous la forme de team-buildings (*) ou d’incentives (**) – sont pourtant des leviers majeurs de la réussite de vos événements. En appuyant et renforçant le message fort de votre réunion, elles accompagnent parfaitement votre stratégie événementielle, marquent les esprits et changent les comportements.

Cependant, structurer un agenda équilibré n’est pas chose aisée. Entourez-vous d’experts qui savent trouver la ou les bonnes formules d’animations, celles qui vous permettront d’atteindre de façon plus rapide et impactante les buts que vous vous êtes fixés. Une bonne pratique consiste aussi à s’assurer que ces experts aient adopté une charte éthique alignée sur celle de leur client.

Quand l’entreprise se prend au jeu

On le sait, le jeu ou l’approche ludique des choses a scientifiquement plusieurs impacts bénéfiques sur l’organisme humain. Il augmente la taille du cerveau, améliore le repérage spatial, et accroît le volume de la matière grise (***). Le jeu aide à développer la mémoire et la logique en stimulant les capacités de prise de décision, d’organisation et de cognition. La curiosité et la concentration sont aussi largement sollicitées. Le jeu enfin, en créant des émotions, crée des souvenirs prégnants. Et tout un chacun a des souvenirs inoubliables de ses jeux d’enfants.

Ce n’est donc pas un hasard si le monde de l’entreprise s’est emparé du jeu pour booster les enjeux professionnels. Lors de séminaires et d’événements, les animations sont ainsi devenues incontournables pour faire passer des messages et les graver durablement.

Au service des objectifs de l’événement

L’organisation d’un séminaire se structure toujours autour d’un ou de plusieurs objectifs qui doivent être clairement exprimés lors d’un travail en amont entre Business Sponsor, consultants, facilitateurs et chef de projet événementiel. Et les animations doivent naturellement être adaptées à chaque but recherché. À chaque objectif, qu’il soit pédagogique, opérationnel, comportemental, mental… doit correspondre une animation ad-hoc. Dès lors, il est important de se poser les bonnes questions avant de proposer l’animation adéquate : « Que cherche-t-on à faire  ? Fédérer ? Bousculer ? Surprendre ? Récompenser ? »

Lorsque l’on cherche à transmettre des messages et changer les comportements, le jeu est réellement le vecteur qui va concrétiser le changement. L’interaction , inhérente aux animations (escape games, challenges sportifs en équipes, brainstormings…) est indispensable au changement de comportements. Par le jeu – en équipe mais aussi individuel lors de skill boosters -, on crée une prise de conscience, une mise en pratique puis un ancrage. Cet ancrage est d’autant plus prégnant que le jeu a été fort en émotions.

Le travail – fondamental – des facilitateurs et animateurs est de créer alors un environnement rassurant, un tremplin où les émotions des participants pourront se libérer, où les résistances seront levées une à une.

C’est donc toute une architecture, un design global qui est à imaginer lors de vos événements. Car en matière d’animations, tout est question de pertinence et de tempo.

Une partition musicale

Du tempo, du rythme, du souffle… un événement professionnel ressemble souvent à une partition de musique.

Savoir alterner les plénières, les animations, les sous-commissions et les incentives est un art subtil et efficace. D’où l’idée de se faire aider. Une animation sportive lors du « coup de mou » de 11 heures ou une plénière interminable juste après le déjeuner sont autant de fausses notes qui diminueront la concentration et donc l’impact positif sur les objectifs recherchés.

Dans cet ordre d’idées, les incentives, ou purs moments de détente comme les soirées, les repas, les apéritifs en musique…sont également des d’animations indispensables à l’événement. Ces moments permettent souvent de « digérer » les différents temps forts de la journée, tisser des liens professionnels et extra-professionnels, et partager ensemble ses ressentis sur ce que l’on vient de vivre. Ce partage informel est aussi impactant que l’animation en elle-même et participe de fait à la réussite de la journée.

Cette partition de musique doit aussi s’accorder avec les populations qui la jouent. Chaque population, chaque cible, chaque nationalité et même chaque équipe au sein d’une même entreprise a ses propres codes et sa propre culture. Il est impératif de les connaître et de les prendre en compte.

Quid du feedback ?

Une animation réussie est une animation qui a parfaitement servi l’objectif de la réunion ou de l’événement.  Comment mesurer cette réussite ? En écoutant les participants nous raconter leur expérience de l’événement, pendant et après la manifestation. Ces retours « à chaud » puis « à froid » permettent de formaliser les feed-back puis d’ajuster les curseurs pour un prochain événement.

Faites vos jeux…et gagnez !

Les animations, qu’elles se traduisent par des activités de team-buildings ou d’incentives, varient  par leurs formats, leurs règles, leur esthétique en fonction des objectifs à atteindre ; mais toutes finalement portent en elles des messages moteurs et fédérateurs, véritables boosters de réussite.

Jouer ensemble. Parler ensemble. Construire ensemble et finalement se rencontrer : là est la véritable valeur ajoutée des animations lors des événements d’entreprise.

Article écrit en collaboration avec Carly Abramowitz, créatrice et dirigeante de CA Consulting Goup,  partenaire du Campus Serge Kampf les Fontaines et avec Edith Combier, Center Manager de l’Université Capgemini.

(*) : activités collectives ludiques pour construire, développer, fédérer ou renforce
(**) : activités pour récompenser, faire plaisir
(***) : Recherche présentée lors de la conférence internationale 2014 de l’Association Alzheimer