Le Campus Serge Kampf les Fontaines vient d’obtenir la certification ISO 20121 reconnaissant la compétence et le savoir-faire dans l’organisation d’événements responsables. 3 questions à son président, Bertrand Cheyrou.  

Que représente l’obtention de la certification ISO 20121 pour le Campus ? 

« Notre engagement éco-responsable ne date pas d’hier. Depuis 10 ans, nous menons des actions fortes et pérennes pour l’environnement. Cette certification, exclusivement liée à l’événementiel, marque un pas de plus dans notre politique de développement durable, car elle inclut non seulement des enjeux écologiques mais aussi économiques et sociaux.  

Au-delà de notre capacité à maîtriser au mieux l’impact carbone de nos événements, nous avons aussi un rôle sociétal à jouer, qui se traduit par une politique de création d’emploi, de formation des jeunes, d’une solidarité transgénérationnelle ou une intégration des travailleurs handicapésEnfin, notre préoccupation économique est une évidence : pérenniser notre activité tout en faisant des choix responsables et éthiques sont des enjeux et des challenges quotidiens ! » 

En quoi cette certification est-elle importante pour vos clients ? 

« Cette certification formalise nos engagements. C’est un message clair et lisible pour eux. En nous confiant l’organisation de leurs événements, nos clients ont l’assurance que tout est mis en place en amont, pendant et après – et selon des normes internationales – pour que leurs événements soient le plus responsable possible.  

Nous sommes ici dans des valeurs humanistes, qui vont au-delà de la simple préoccupation environnementale. L’idée est bien de fédérer toutes les équipes, internes et clientes, autour d’un objectif commun : la réussite de l’événement dans le respect du développement durable.  

Cette responsabilité commune à toutes les parties prenantes donne un sens nouveau aux événements professionnels, à la fois ancré dans le présent et attentif à l’avenir. C’est un véritable état d’esprit, humaniste et responsable. »  

Avez-vous déjà  atteint les buts que vous vous êtes fixés ? 

« Évidemment non. Cette certification n’est que le point de départ. Nous sommes dans l’amélioration et le progrès continus, dans le travail à long terme. Nous continuons sans cesse de nous interroger, de nous remettre en question sur des sujets tels que la réduction drastique des déchets, l’identification de fournisseurs respectueux des engagements sociaux ou dans les moyens mis en œuvre pour faire bien, faire mieux, tout en faisant différemment. Cela implique d’être ingénieux et surtout d’engendrer des changements de comportement individuel qui vont nourrir le changement collectif.  

Il y a cette phrase d’Albert Einstein que j’affectionne particulièrement et qui reflète bien notre état d’esprit : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »