Intégrer une démarche RSE à l’organisation d’événements professionnels est une volonté désormais constante des entreprises. Entre pistes de réflexion et choix inventifsvoici 10 conseils pour un événement responsable réussi.  

1/ Prioriser ses champs d’actions 

Organiser un événement 100% RSE, qui agisse à la fois sur l’impact environnemental, social et économique est un projet louable et ambitieux. Mais la tâche est plus ardue qu’elle n’y paraît, tant les postes à étudier sont nombreux. Il faudra avancer pas à pas, et se concentrer sur certaines actions plutôt que d’autres. Choisissez vos combats et vos marges de manœuvre les plus cohérentes.  

2/ Choisir un lieu certifié responsable  

Le lieu du séminaire ou de l’événement est particulièrement stratégique pour limiter les impacts négatifs sur l’environnement. Il doit être facilement accessible, avoir une grande capacité d’adaptation et être en harmonie avec vos actions de développement durable. Privilégiez les lieux éco-labellisés et certifiés ISO 20121, garants d’un engagement exemplaire et d’un savoir-faire en matière d’accueil d’événements responsables.  

3/ Sourcer ses partenaires  

Organiser un événement responsable s’appuie largement sur la collaboration active de vos prestataires. Audiovisuel, décoration, entretien… chaque poste a sa ou ses problématiques environnementaleséconomiques et sociales. Mais les solutions sont souvent plus nombreuses que les problèmes ! 

Soyez exigeants avec le choix de vos partenaires, qui doivent à la fois respecter les normes  et partager vos valeurs et votre éthique. Bref, demandez à chacun de montrer patte blanche, ou plutôt patte verte ! 

4/ Faire appel à un professionnel du sujet 

En événementiel, les champs d’actions responsables sont nombreux, complexes et parfois nouveaux pour certains organisateurs. L’accompagnement d’un consultant est sur ce sujet un plus indéniable. Écoute, diagnostic, stratégie, mise en œuvre et suivi, le consultant RSE (interne ou externe à la société) vous accompagne dans la définition de la démarche RSE en définissant les enjeux et les objectifs. Les solutions étant trouvées collectivement, en atelier et toujours accompagné 

5/ Fédérer, réunir, engager 

L’union fait la force, aussi faut-il impliquer chaque participant du groupe dans un cercle vertueux, à la fois collectif et individuel, à travers des animations, des team-buildings, des actions à mettre en place, des réflexes « responsables » à avoir durant l’événement – afin qu’ils soient acteurs du changement, et partie prenante dans votre démarche de développement durable durant l’événement mais aussi après ! 

6/ Choisir local et de saison  

Le poste restauration est un poste majeur dans l’impact environnemental d’un événement. Dans ce domaine, jouez la carte locale, avec des traiteurs favorisant les circuits courts et produits de saison ou tournez-vous vers des labels de commerce équitable 

Le traitement des déchets est aussi une problématique importante. Mettez par exemple en place des systèmes de redistribution alimentaire, en interne et/ou en externe, ou privilégiez des lieux recyclant sur place leurs déchets alimentaires.  

7/ Mutualiser et recycler 

Mutualiser est un excellent réflexe éco-responsable. Pensez ainsi à l’accessibilité en transport en commun, au co-voiturage, aux parkings relais Privilégiez la location à l’achat pour tout ce qui est mobilier ou décoration. Le matériel est un poste important et facilement mutualisable, réutilisable d’un événement à l’autre, d’une année sur l’autre… 

Le recyclage et la mutualisation s’invitent même jusque dans la signalétique de votre événement : des panneaux de bois se poncent et se repeignent facilement pour chaque événement par exemple… 

Dans tous les domaines, soyez ingénieux et inventifs.  

8/ Miser sur les matières biosourcées ou 100% recyclables  

Vaisselle, touillettes, pailles… Depuis janvier 2020, la production et la commercialisation de certains produits jetables en plastique – à l’impact environnemental désastreux  sont progressivement interdites. Privilégier la vaisselle réutilisable autant que possible. A défaut, surprenez vos collaborateurs avec des matériaux réutilisablesbiosourcés ou 100% recyclables comme des assiettes et plats à usage unique en feuilles de palmier, réutilisables en bambou, biodégradables en amidon de maïs, ou encore comestibles à base de son de blé… 

9/ Être vigilant au Greenwashing  

En un mot, ayez une démarche sincère et transparente. Pour éviter de véhiculer à tort une image responsable, soyez réalistes avec vos enjeux, cohérents avec vos engagements et précis dans votre communication. Si vous avez le moindre doute sur vos choix d’actions ou de communication, faites appel à un consultant RSE ou appuyez-vous sur la recommandation de développement durable de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité 

10/ Garder un esprit de progrès continu 

Être le meilleur élève de la classe ne se fait pas en un jour. Soyez à la fois ambitieux et patients dans vos engagements RSE.  

Profitez du bilan post-événement pour vous auto-évaluer et vous poser de nouveau les bonnes questions. Quels ont été les impacts de mon événement ? Ai-je atteint mes objectifs ? Mes priorités sont-elles toujours celles que je m’étais fixées ? Est-il possible d’aller plus loin ? Comment ?… 

La RSE est un domaine d’amélioration continue dans un monde en mutation constante. Même si le chemin semble encore long, toutes nos prises de conscience collectives et individuelles sont un pas de plus vers un monde plus propre et plus éthique aux ressources préservées