Fireside Chat at Les Fontaines

Depuis la crise sanitaire que nous vivons, nous avons plus que jamais besoin d’adoucir nos conditions de travail et de les adapter à nos besoins vitaux de nature.

Alterner des sessions de travail à l’intérieur et à l’extérieur est une nouvelle norme, pour à la fois créer des respirations dans de longues journées de travail et générer dynamisme et créativité.

Certains formats de réunions comme les Fireside chats ou les Stand-up meetings se prêtent bien à cette alternance in & out, et ne se déroulent plus forcément…au coin du feu !

 

Fireside Chats : des causeries entre convivialité et efficacité

Le concept de Fireside Chats – que l’on pourrait traduire par « causeries au coin du feu » – est né avec le président américain Roosevelt qui, de 1933 à 1944, s’est adressé à ses compatriotes via la radio, le soir, pour expliquer sa politique de manière assez informelle. À cette heure de la journée, les citoyens l’écoutaient tranquillement au coin du poêle ou de l’âtre de la cheminée.

Le monde de l’entreprise s’est depuis emparé du concept pour y décliner ces sessions de travail conviviales et interactives. Car l’objectif de ces Fireside Chats est bien l’interaction entre leader et collaborateurs. Le modèle de questions/réponses autour d’un thème précis est souvent le plus répandu.

L’ambiance de ces réunions se doit d’être conviviale. Réalisées en fin de journée, à l’heure de l’apéritif avec boissons offertes, la décoration cosy incitera à la détente et à la prise de parole.

Pour gommer ponctuellement une hiérarchie et instaurer une intimité avec le leader, il faudra oublier slides ou présentations. Ces réunions orales se feront sans prise de notes.

 

Un concept qui s’exporte désormais à l’extérieur

Autrefois cantonnés à l’intérieur, sur le modèle des discussions autour d’un feu de cheminée, ces Fireside Chats passent désormais le seuil des salles de réunion et se déroulent à l’air libre.

Recréer une intimité chaleureuse à l’extérieur est très aisé. Avec un set-up adapté, dans un lieu calme, sans excéder 20 personnes, ces réunions informelles gagneront à se dérouler dans un environnement naturel, le contact avec la nature favorisant grandement le sentiment de bien-être et l’émergence de nouvelles idées.

Ces réunions nomades peuvent donc s’organiser en extérieur, sur un toit-terrasse, un carré de verdure, au bord d’un étang, dans une prairie etc. Pensez également aux limites floues intérieur/extérieur dans des salles aux grandes baies vitrées ouvertes sur l’extérieur.

Ce concept inside/outside se décline aussi parfaitement à d’autres formats de réunions comme les stand-up meetings ou les walk & talk.