Quand il vous dit qu’il a de l’expérience, il faut le croire. Avec ses vingt années de métier et sa brigade de huit personnes, le chef Nicolas Lopez crée et sert des menus sans cesse renouvelés, ciselés en fonction des saisons et des desiderata de ses hôtes. “C’est un travail de création permanente où je marie les contraintes de mes clients avec celles du respect de l’environnement.

Car tout comme le site éco-labellisé depuis 2008, le chef Nicolas Lopez respecte à la lettre toutes sortes de préceptes environnementaux. “On travaille avec des produits de saisons, dans une véritable logique de développement durable : l’essentiel des produits frais provient de producteurs situés à moins de 40 km à la ronde. Les produits sont bio pour la plupart, de saison et, le plus souvent possible, issus du commerce équitable.

Le travail de restauration est donc avant tout un travail d’écoute : “on a une équipe très experte. On gère aussi tous les régimes : végétariens, végétaliens, sans gluten…”. Pour guider chaque client, Nicolas Lopez propose des cartes types, couvrant les situations événementielles les plus courantes que le Campus Les Fontaines peut connaître. Puis, c’est l’art de l’adaptation : “on passe du menu italien, au menu exotique, antillais, sud-américain, japonais…, on parvient à satisfaire les plus exigeants. J’en veux pour preuve qu’il ne se passe pas un jour sans que quelqu’un me demande la recette de tel ou tel plat !” Une passation de savoir-faire que Nicolas Lopez fait toujours avec plaisir, car pour lui la gastronomie est avant tout un grand moment de partage.


Les repas : moments-clés de votre événement !

(1) Donner au repas sa vraie valeur.

C’est un moment de convivialité, où priment la détente et le sourire. Les conventions se dissipent, et les relations sont plus spontanées. Un repas professionnel doit aller dans ce sens.

(2) Primer la rapidité et la légèreté le midi…

Quel que soit l’objectif du repas, s’il est un moment de pause entre deux sessions de travail, il doit se dérouler rapidement. Nicolas Lopez recommande les cocktails rapides avec une vingtaine de pièces par personne pour l’ensemble. Pas question de sélectionner des produits trop lourds, difficiles à digérer. Pour autant, il ne s’agit pas de presser les hôtes. Mieux vaut calibrer la quantité que les stresser en proposant un timing inadapté à la carte.

(3) Préférer la position debout

Ça n’empêche pas de bien manger, et cela contraint le corps à rester en éveil. La position assise est un piège, surtout si les convives sont nombreux. Dès le soleil revenu, les barbecues et cocktails sont très prisés. Ils facilitent en outre la circulation des personnes et des idées.

(4) La pause goûter : ludique !

On l’oublie parfois, de peur de rompre l’intensité du travail… Au contraire ! C’est le moment idéal pour recharger ses batteries. C’est aussi un moment de détox : smoothie, corbeille ou brochettes de fruits, thé glacé… et pour les plus gourmands : crêpes, gaufres, voire fontaines de chocolat pour retrouver son âme d’enfant !

(5) Le soir, privilégier l’instant 

La journée achevée, le repas demeure un moment de “débrief” essentiel. Le plaisir en bouche peut être plus gastronomique. En revanche, de plus en plus d’événements privilégient la position debout, même le soir, parce que les convives peuvent échanger plus facilement.