Réunions d’équipes, sessions stratégiques, séminaires, autant de propositions qui ne promettent pas toujours des instants de grâce ou de motivations… Pourquoi ? En général parce que ces moments sont conçus sans prise en compte du lieu dans lequel ils se déroulent. L’environnement physique et matériel est perçu comme un élément de pur confort alors qu’il est à la base de la réussite de tout rassemblement humain.

A l’heure où les études se succèdent et confirment qu’entre 60% et 88% des salariés n’ont aucune passion pour leur travail et que 26% sont des râleurs toxiques pour l’ambiance au sein de l’entreprise, tout rassemblement des troupes doit être réalisé avec une stratégie de motivation, en plus de la nécessité d’informer. C’est là que la notion d’environnement intervient, car elle propose de créer un moment de partage mémorable et positif. La logique environnementale est le sel qui peut contribuer à donner du sens et engager les collaborateurs à contribuer à créer le futur de leur entreprise.

Le lieu de la réunion doit être un dépaysement, explique Dolores Lionetti, directeur Evénementiel de l’Université Capgemini, qui travaille régulièrement avec une équipe de scénographes et décorateurs pour dessiner et personnaliser le site pour des formations d’un jour à une semaine. Il faut immerger les collaborateurs dans une ambiance si l’on attend d’eux un changement.” De nombreux séminaires ont ainsi des couleurs très particulières au sein du Campus Les Fontaines. C’est qu’il est géré comme une scène de théâtre : décor, mobiliers, sons, visuels, tout est travaillé pour créer une ambiance nouvelle qui est à chaque fois unique et contribue à déclencher des idées et des motivations. “Le décor n’est pas une chose futile, il exprime de façon subtile les attentes et les objectifs du rassemblement.

L’environnement des réunions ou des séminaires n’est donc pas seulement une question de beauté des lieux, de luxe, ou de qualité des sièges, mais c’est surtout une réflexion sur la restitution d’une réalité, et sur la mise en scène des valeurs que l’on souhaite transmettre ou construire. Tout est ainsi tourné vers l’événement : le design des meubles, la diffusion de contenus sur la chaine TV interne, les posters, les frises graphiques qui reprennent les messages partagés en plénière, mais aussi la play-list musicale qui anime les moments de pause.

Le Campus Capgemini Les Fontaines fait ainsi régulièrement peau neuve le temps d’un séminaire pour créer une histoire, et immerger les collaborateurs dans un ailleurs qui va jouer d’un effet miroir, ou d’un futur proche que l’on veut atteindre : ce que l’on traduit ici – au Campus Capgemini – par le passage de “Now” à “Next”.

Suggestions